logo 24images

Accueil > Actualités > Projets en cours

Signer

de
Nurith Aviv

2017 / Production : 24 images


"Signer" met en évidence la pluralité de langues des signes et nous raconte aussi l’émergence de langues des signes nouvelles. Jamais l’apparition d’une langue parlée n’a pu faire l’objet d’une observation directe. Même les plus récentes des langues actuelles descendent de langues vieilles de milliers d’années dont les origines restent à jamais obscures. En revanche, de nouvelles langues des signes, langues des sourds, peuvent émerger et se développer dans certains endroits isolés où naissent et vivent de nombreux sourds. Israël constitue à cet égard un cas exceptionnel puisque plusieurs langues des signes nouvelles s’y sont développées au XXe siècle. La langue des signes israélienne (ISL) est aujourd’hui pratiquée dans tout le pays. Totalement indépendante de l’hébreu parlé, elle constitue un cas singulier. Elle est un mélange de langues des signes des pays d’immigration des juifs sourds dans laquelle on retrouve les traces des langues qui l’ont constituée (par exemple la langue des signes allemande, la langue des signes algérienne etc.) Parallèlement, ont émergé plusieurs langues des signes locales dont les plus importantes sont celle de la tribu bédouine des Al-Sayyid, dans le désert du Neguev et celle de Kafar Qasam, petite ville palestinienne du centre du pays. Le Laboratoire des langues des signes de l’université de Haïfa (Sign Language Research Lab) est le seul au monde à étudier l’émergence et le développement de trois nouvelles langues des signes nées au même moment. Les chercheurs ont pu démontrer comment en trois générations de signeurs, toutes ces langues se sont progressivement systématisées, jusqu’à élaborer une syntaxe et une grammaire complexe. À travers leur histoire personnelle, leur expérience, leur vécu, des personnages clés vont nous faire découvrir chacun sa langue et ses modalités de transmission d’une génération à l’autre. Entre verbal et visuel, entre voix et image, entre les langues, entre les lieux, entre les paysages, dans cet entre-deux se pose encore et encore la question du langage humain.