En hommage à Catherine Paysan, disparue le 22 avril 2020, 24images met en ligne les deux films coproduits avec France3 Ouest, réalisés par Laurent Desprez

Quand nous tournons ce film en juillet 2001, à Aulaines et dans la forêt proche, Catherine est à quelques jours de son 75è anniversaire. Elle est en bonne forme. Quand elle est sujette à une baisse de régime, je ne m’alarme pas, je la connais depuis une trentaine d’années. La caméra rechargée, dès qu’une nouvelle question est lancée, la voix et le rythme sont là, impériaux, intacts comme elle les gardera jusqu’au bout. Ces atouts, qu’elle tenait autant de sa propre nature que de ses parents, étaient précieux pour exercer son métier de professeur mais aussi pour s’exprimer à la radio et à la télévision, emportant vite ses questionneurs séduits par sa musique. Avec ce don incantatoire, dans un rythme ternaire qu’elle disait venu des Indo-européens  via les Celtes, Catherine était une conteuse née. Et la « matière » qu’elle nous offrit lors de ce tournage de 2001 était tellement riche et prenante qu’au lieu des 52 minutes standard des documentaires dits « unitaires », ce temps fut doublé et le film diffusé en deux fois.

A mon vif regret,  il y a un grand absent dans ce film : le mari de Catherine, Emil Hausen, était mort l’année précédente. Un homme singulier, très attachant, plein d’humour, ceux qui l’ont connu en gardent un souvenir ému. Juif hongrois né à Budapest en 1922, poursuivi par les nazis puis par les Russes, il s’enfuit à Paris en 1946, avec comme seul bien quelques mots de français et une soif insatiable de culture et d’art. Catherine évoque Emil dans le film, trop brièvement, la blessure est trop vive. Le livre qu’il lui a inspiré ne sortira que 15 ans plus tard . Elle raconte comment il la séduisit d’abord épistolairement et audacieusement (!) sans la connaître : « Je vous embrasse comme il vous plaira », conclut-il sa missive. Elle répondra, intriguée et amusée par ce marivaudage. S’ensuivirent 30 ans de vie commune, passionnée et parfois tourmentée. « L’enterrement d’un juif hongrois », paru chez Albin-Michel en 2017, est le livre indispensable à la connaissance de Catherine Paysan.

Laurent Desprez

Partie 1
Partie 2

Réalisateur : Laurent Desprez - 2002 - France - 4/3 - 2 x 52 minutes
Producteur : 24images