Afrique

Browsing

Soirée en deux temps autour du coupé-décalé, danse très populaire, d’origine ivoirienne, apparue à Paris au début des années 2000 : premier acte par Robyn Orlin dans un solo pour James Carlès, deuxième acte par James Carlès pour cinq danseurs inventifs et énergiques… Une confrontation de regards qui tend à figurer notre propre approche de la danse noire.

Chacune d’entre elles propose son regard sur son travail et la société qui l’entoure. Elles expriment leurs espoirs et désirs de changement d’un État en crise.

Comment s’affranchir d’un père, d’un mari, de la religion, et des préjugés, pour devenir une femme libre.

Abdu, un jeune Malien, décide, comme des milliers de migrants, de partir pour l’Europe.

A onze ans, Dada Masilo tombe amoureuse du Lac des cygnes et se promet d’en créer une version personnelle. Elle s’y consacre à 26 ans et fait exploser joyeusement les codes du ballet romantique avec un seul mot d’ordre : être iconoclaste.

Les Kabyles existent d’abord par la parole. Chaque geste, chaque instant de leur quotidien se raconte en vers et en métaphores. Dans la réalité de l’exil, cette oralité transmise de génération en génération se transforme en un ultime bagage pour se construire ailleurs.

En 1960, dans le nord de l’Algérie, la guerre battait son plein. Mais à deux mille kilomètres de là, dans le Hoggar, des officiers et des scientifiques installaient le premier centre français d’expérimentation atomique.

Quelles sont les contraintes auxquelles ils font face ? Pourquoi ces artistes en Afrique sont-ils souvent interdits d’exercer leur métier, attaqués, contraints de s’exiler, emprisonnés, voire assassinés ?